Vrai et Faux sur l’ostéoporose chez la femme

986

600.000 Belges sont atteints d’ostéoporose. A elle seule, la fracture de la hanche concerne 14.960 patients chaque année en Belgique. Une large majorité de ces patients garde de lourdes séquelles, en particulier au niveau de la mobilité et de l’indépendance… A l’occasion de la Journée Mondiale de l’ostéoporose ce 20 octobre, Fifty & Me Magazine se penche sur cette maladie silencieuse trop souvent négligée alors qu’elle toucherait 1 femme sur 3 de plus de 50 ans.

L’ostéoporose touche 8 femmes sur 10

L’ostéoporose, qui signifie “os poreux”, est une maladie caractérisée par une perte osseuse quantitative et qualitative. Les os deviennent alors plus fragiles et se brisent plus facilement. Ces fractures surviennent le plus souvent lors des activités quotidiennes normales (ramasser un objet, ouvrir la fenêtre, …) ou même spontanément. L’ostéoporose touche principalement les femmes après la ménopause. Et d’ici 2050, on estime que l’incidence mondiale des fractures de la hanche devrait augmenter de 310 % chez les hommes et 240 % chez les femmes par rapport à l’année 1990.

En dépit des progrès dans le diagnostic, l’évaluation et les traitements efficaces, l’ostéoporose reste sous-diagnostiquée et sous-traitée. En Belgique, pas moins de 8 femmes sur 10 ne bénéficient pas d’un traitement adapté dans l’année qui suit la fracture liée à l’ostéoporose. S’informer sur cette maladie est donc primordial, que ce soit pour dépister la maladie avant la survenue de la première fracture, ou pour trouver un traitement optimal.

Vrai ou faux sur l’ostéoporose

Seules les femmes risquent d’avoir de l’ostéoporose

FAUX – Même si l’ostéoporose est particulièrement fréquente chez les femmes après la ménopause, cette maladie touche aussi les hommes, généralement 10 ans plus tard. En moyenne, 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 âgé de plus de 50 ans sera victime d’une fracture ostéoporotique.

loading...

Il n’y a pas d’ostéoporose tant qu’il n’y a pas de fracture

FAUX – L’ostéoporose est une maladie dite « silencieuse » car elle est asymptomatique et indolore. Pendant des années, les os peuvent se fragiliser lentement sans émettre aucun signe avant-coureur. Non traitée, l’ostéoporose évolue de façon indolore jusqu’à ce qu’elle se manifeste par une fracture, soit à un stade déjà avancé de la maladie.

Pratiquer une activité physique est déconseillé pour les personnes atteintes de l’ostéoporose

FAUX – Au contraire, l’exercice régulier est vivement conseillé. En effet, cela permet d’entretenir les muscles et les tendons qui exercent une traction sur les os, qui à leur tour stimulent la régénération des cellules osseuses. Rien ne sert de forcer, une marche régulière permet déjà de se maintenir en forme. Il est conseillé d’en discuter avec votre médecin ou une infirmière afin d’identifier le type d’activité sportive qui vous convient.

Avoir une alimentation suffisamment riche en calcium et vitamine D est bénéfique pour les personnes atteintes d’ostéoporose

VRAI – D’après une étude internationale, près d’une femme ménopausée sur 2 présente une insuffisance en vitamine D . Or, il est essentiel pour les personnes atteintes d’ostéoporose d’adopter une alimentation riche en calcium et en vitamine D. Le calcium assure le maintien de la solidité des os, tandis que la vitamine D favorise quant à elle une absorption efficace, des os solides et des muscles sains. Il est conseillé de consommer du lait ou des produits laitiers au moins 3 fois par jour en privilégiant la variété. Certains légumes comme, par exemple, les choux verts ou le brocoli mais également les fruits secs sont également des sources naturelles de calcium. Regardez notre catégorie recettes pour trouver des plats simples et sains.

Notre mode de vie n’influence pas l’avancée de la maladie

FAUX – Le tabagisme, par exemple, a une incidence sur la capacité de reconstruction des os. Il est recommandé d’en parler à son médecin qui pourra proposer des méthodes adaptées pour arrêter de fumer. Il est également important de conserver un poids avec un indice de masse corporelle suffisant.

Il existe des traitements pour soigner la maladie

VRAI – Un certain nombre de médicaments efficaces sont approuvés pour le traitement de l’ostéoporose. Les traitements contre l’ostéoporose agissent soit en inhibant les cellules qui détruisent l’os, soit en stimulant les cellules qui construisent l’os. Ces médicaments doivent être adaptés aux besoins spécifiques d’une personne et être associés à un apport adéquat en calcium et en vitamine D et à des changements de style de vie. Découvrir en quelques clics si l’on est à risque Il est possible d’évaluer son risque d’ostéoporose à l’aide d’un test approuvé par l’IOF (International Osteoporosis Foundation). Ce test ne demande qu’une 1 minute et est disponible sur www.osteoporosenews.be.

loading...