Voyager… en prenant son temps

0
1189

Vite, toujours plus vite, un mot qui nous colle à la peau tout au long de l’année. Et si vous vous dépêchiez d’ouvrir tous vos sens… pour donner du sens à votre « itin-errance » ! Il existe des « organisations douces » qui permettent de choisir son chemin, son voyage. Au voyageur de prendre le temps de la découverte, de la rencontre, du hasard qui fait si bien les choses ! Et de s’arrêter au gré des surprises qui ne manqueront pas de surgir au détour du chemin.

Chemins…

Tout d’abord, en Belgique, comme en France avant elle, les chemins de Grande Randonnée parcourent des itinéraires entre des régions touristiques, guidés par un balisage de traits blancs et traits rouges. D’ailleurs, bon à savoir : Ce balisage distinctif des sentiers GR couvre déjà plusieurs pays européens. Aussi, chaque « sentier GR » assure une liaison allant jusqu’à 100 ou 200 kilomètres, parfois davantage. Quels sentiers ? Soit des sentiers de grande liaison qui permettent de se rendre de Bruxelles ou de Liège à Paris, de Bruxelles à la Semois, de Bruges à Dinant, de la Campine à l’Ardenne, de Bruxelles à Liège, d’Ostende à… Nice! Soit des sentiers en circuits ou en boucles, plus pratiques pour découvrir plus en profondeur une région précise. Un bon outil ? Les topo-guides GR qui décrivent en détail l’itinéraire et donnent une foule d’infos pratiques, touristiques et historiques. www.grsentiers.org.

Ca se passe près de chez vous !

Le projet « Wallonie, Week-Ends Bienvenue » a pour but de faire découvrir la chaleur de vivre de la Wallonie. Donc, lors de ces week-ends qui ciblent chaque mois d’autres villages, l’accent est mis sur la rencontre avec des hommes et des femmes qui font la Wallonie au quotidien. Une façon de partager leurs joies, leurs différences, leurs passions. De vraies rencontres humaines et conviviales.
www.walloniebienvenue.be/

Ailleurs… avec « Sens inverse »

Des passionnés du voyage, des peuples, de la planète et… des chemins moins fréquentés, tels sont ceux qui président à cette agence de voyage pas comme les autres. Depuis plus de 10 ans, ces écotouristes de la première heure restent fidèles à cet état d’esprit de « reprendre le chemin de l’élémentaire et du grand air, d’un rythme que l’on fait sien. Aussi, poser des gestes simples, se retrouver avec soi pour un voyage porteur de sens qui se joue des frontières. Et, de même, tisser patiemment d’invisibles passerelles culturelles et humaines ».

Pour ce qui est d’avoir un vrai lien à la nature qui se savoure à pied. D’ailleurs, que ce soit en randonnée avec des ânes en France ou en Roumanie, ou deux à trois semaines immergées au cœur de Madagascar, ou « Prague en marche » pendant cinq jours, ou en famille au pied des Carpates, ou encore huit jours de nature-aventure en Bulgarie, ou un séjour en famille dans un village de brousse au Sénégal…, l’expérience reste la même, au plus près de la nature, de soi et de l’autre. Enfin, si votre rêve ne figure pas dans le programme ? Le sur mesure existe aussi… www.sensinverse.eu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here