Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudes

9265
Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudes
Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudes
loading...
Vitamine D et Obésité : Les personnes en surcharge pondérale doivent-elles faire plus de bains de soleil pour augmenter leur taux de vitamine D ? La vitamine D étant stockée dans les cellules graisseuses, les chercheurs pensent que la plus grande capacité de stockage chez les personnes obèses empêche la vitamine D de circuler normalement dans le sang.

Vitamine D et Obésité : Tout s’explique

La vitamine D est produite par l’organisme lorsqu’il est suffisamment exposé au soleil (aux beaux jours, dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud). Une partie faible provient également de l’alimentation. Le complément en hiver peut être fourni par des médicaments ou des compléments alimentaires. En France, une part importante (80%) de la population manque de vitamine D.

L’étude a porté sur plus de 1200 espagnols de la cohorte Pizarra. Les participants ont été suivis sur une période de 12 ans grâce à trois rendez-vous : le premier en 1996-1998, le deuxième en 2002-2004 et le dernier en 2004-2007. Comme les obèses ont souvent un déficit en vitamine D vitamine D, les chercheurs ont voulu savoir si ce déficit précédait l’obésité ou si c’est l’obésité qui conduit à cette situation.

loading...

Pour cela, ils ont étudié le cas des personnes non-obèses qui le devenaient au fil du temps. Ceux qui n’étaient pas obèses lors du deuxième rendez-vous et dont le taux de vitamine D était bas (moins de 17 ng/mL) étaient plus susceptibles de devenir obèses ensuite : ils étaient 2,35 fois plus concernés par l’obésité 4 ans plus tard que ceux qui avaient plus de 17 ng/mL de vitamine D lors du deuxième rendez-vous.

A lire aussi : Thé Rouge : une boisson aux multiples vertus

Par conséquent, les niveaux insuffisants en vitamine D chez les sujets obèses ne sont pas une conséquence de l’obésité, mais la précéderaient. Un bon statut en vitamine D pourrait donc prévenir l’obésité.

Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudesCependant, la relation entre obésité et vitamine D reste complexe. De nombreux paramètres entrent probablement en jeu : une exposition au soleil insuffisante, le manque d’exercice, des apports en vitamines moindres, la rétention de la vitamine D dans les tissus adipeux… Or plus le poids du corps est élevé, plus les besoins en vitamine D augmentent !

Vitamine D et Obésité  : La vitamine D favorise la croissance et l’équilibre pondéral

Les chercheurs ont examiné 90 jeunes femmes de types caucasien et hispanique et ont découvert que celles dont le niveau de vitamine D était normal étaient en moyenne plus grandes que celles qui présentaient des carences de cette vitamine. Contrairement aux résultats des études menées chez des femmes plus âgées, celle-ci n’a établi aucune relation entre les carences en vitamine D et la solidité des os.

« Le taux de vitamine D est couramment mesuré chez les adultes plus âgés car les gens sont très sensibilisés à ces problématiques. Cependant il est rarement mesuré chez les jeunes adultes, surtout s’ils sont en bonne santé »

« Les médecins doivent mesurer les niveaux de vitamine D chez les jeunes adultes à risque par un examen sanguin simple et pratique, » déclare le Dr Vicente Gilsanz, co-auteur de l’étude et directeur du service d’imagerie musculo-squelettique du Children’s Hospital Los Angeles de l’University of Southern California.

« Les carences en vitamine D pouvant causer une accumulation de graisse et une augmentation du risque d’apparition de maladies chroniques avec le temps, il est nécessaire de poursuivre les études afin de déterminer si des suppléments de vitamine D pourraient avoir un impact sur une croissance plus saine des adolescents »

Vitamine D et Obésité  : La carence en vitamine D entraîne un gain de poids !

Quelques études les plus récentes sur le gain de poids, ont montré un lien entre une carence en vitamine D et le poids. Une étude publiée par l’American Journal of Clinical Nutrition (AJCN) a constaté que les femmes dont les niveaux de vitamine D sanguin atteint des niveaux optimaux par la supplémentation pendant un régime et de l’exercice physique ont perdu plus de poids que ceux dont les niveaux de vitamine D n’étaient pas optimaux.

A lire aussi : Détoxifier vos reins naturellement : Les plantes médicinales

Une autre étude, également publiée par AJCN , a montré qu’il y avait d’autres effets liés à la perte de poids, par exemple : abaisser la tension artérielle, les niveaux de sucre dans le sang et des taux d’insuline plus faibles, et des niveaux de lipides sanguins inférieurs. Des effets qui ont augmenté chez les participants qui ont pris du calcium et de la vitamine D au cours de leur programme de perte de poids. Pourtant, une autre étude, publiée dans la revue « SCIENCE », a montré que les personnes d’origine asiatique ou indienne étaient beaucoup plus sujettes à l’obésité et la résistance à l’insuline quand ils étaient déficients en vitamine D.

Vitamine D et Obésité  : le lien entre la vitamine D et la perte de poids

Certains scientifiques spéculent sur le fait que les récepteurs de la vitamine D sur les cellules graisseuses peuvent intervenir pour dire aux cellules si elle doivent être brûlées pour faire de l’énergie ou stockés en tant que excès de poids. Les cellules réceptrices du cerveau qui contrôlent les niveaux du métabolisme et de la faim peuvent avoir besoin de vitamine D pour fonctionner correctement.

Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudes

La vitamine D a également montré son action pour réduire l’inflammation systémique qui est associé à l’embonpoint.

Donc, même si vous ne pouvez pas perdre autant de poids que vous le souhaitez, avoir des niveaux adéquats de vitamine D diminue le stress sur votre corps et, par conséquent, les effets nocifs d’avoir une surcharge pondérale.

Vitamine D et Obésité  : augmenter son taux de vitamine D en hiver

Si on préfère ne pas courir le risque de manquer de vitamine D cet hiver, trois solutions s’offrent à nous.

  •  L’alimentation : Les produits laitiers enrichis en vitamine D, comme les yaourts Calin + : « En consommer deux par jour suffit à combler les apports journaliers », relève Jean-Claude Souberbielle. Les poissons gras, le jaune d’œuf ou les champignons sont riches en vitamine D.
  • Vitamine D et Obésité : les bonnes habitudes Des ampoules sur ordonnance : les médecins généralistes peuvent, quant à eux, prescrire des ampoules. Généralement, trois ampoules de 80 000 UI (Unité Internationale) à 100 000 UI, avec des prises espacées de deux à trois mois.
  •  Des compléments alimentaires en vente libre : enfin, des compléments alimentaires contenant de la vitamine D se trouvent en vente libre en pharmacies.