Tabagisme : la bouche des fumeurs parle

1283

Des scientifiques britanniques ont indiqué avoir mis au point un test destiné aux fumeurs et utilisable par les dentistes. L’Université de Leeds, au Royaume-Uni, a annoncé dans un communiqué de presse que l’équipe d’un chirurgien dentiste de l’institution, le Dr Kristian Barnfather a créé un test salivaire donnant un résultat immédiat.

Il permet de cibler les personnes qui rencontrent régulièrement leur dentiste mais ne rendent visite à leur médecin que lorsqu’elles sont malades.

La présence de produits chimiques toxiques dans la salive fait changer la couleur du testeur, du jaune au brun. Celui-ci devient d’autant plus foncé que la concentration en toxiques est importante, précisent les auteurs du communiqué.

« Ainsi, le clinicien peut montrer au patient qu’il absorbe de fortes quantités de produits chimiques cancérigènes comme du goudron, des benzènes, etc. , ce qui peut conduire à des problèmes de santé buccale, notamment un cancer de la bouche ou des pathologies des gencives« , commente le Dr Kristian Barnfather, cité dans ce document.

Le fait de montrer au patient cet indicateur en même temps qu’on lui donne des conseils pour arrêter de fumer augmente les chances de le convaincre, estiment les chercheurs, qui ont publié dans le « British Medical Journal » de premiers résultats selon lesquels le nombre de personnes ayant entrepris avec leur médecin traitant de cesser de fumer était augmenté de 17% parmi les patients ayant subi ce test.