Soulager migraines et céphalées grâce à l’hypnose

1379

Très handicapante au quotidien, la migraine est parfois coriace : il peut être très difficile d’en venir à bout. Plutôt que de multiplier les médicaments, pourquoi ne pas tenter l’hypnose ?

L‘hypnose est un état modifié de conscience qui permet d’accéder aux ressources de son cerveau non conscient. En détournant l’attention, elle permet de se « déconnecter » de sa douleur et ainsi de mieux la contrôler, pour la faire diminuer ou disparaître.

L’hypnose pour traiter céphalées et migraines

Dans les céphalées liées au stress ou la migraine, deux ou trois séances peuvent suffire. Après quelques séances avec un thérapeute, on peut pratiquer l’hypnose chez soi (autohypnose). « Assis dans un endroit calme, on écoute sa respiration et les bruits environnants, et on choisit un lieu lié à des souvenirs agréables. Les yeux fermés, on focalise l’attention sur la main qui semble la plus légère et, quand elle se soulève, le voyage vers le but que l’on s’est fixé peut commencer… », détaille le Dr Claude Virot, psychiatre. Une aide très efficace et, qui plus est, toujours disponible.

Le conseil homéo

Pour un mal de tête suite à un repas bien arrosé : Nux vomica 15 CH, 5 granules le soir même, puis le matin et toutes les heures jusqu’à amélioration. « Il existe de nombreux médicaments contre les céphalées et la migraine, selon le type de douleur (battante, brûlante) et sa localisation, explique le Dr Yves Lévêque, homéopathe. C’est du sur-mesure : en général un traitement de la crise à prendre dès les premiers signes et un traitement de fond. »

Le conseil phyto

Une décoction de racines et écorces de saule blanc (en magasins bio et herboristeries) : faire bouillir 2 cuillerées à soupe pour 1 litre d’eau pendant 10 minutes, laisser infuser 10 minutes. Boire 1/2 à 1 litre par jour

Le geste qui soulage

Boire une tasse de café pour son effet vasoconstricteur et analgésique, dès les premiers signes. Le café allongé robusta est le plus efficace, car il contient plus de caféine. Mais attention, au-delà de 4 ou 5 tasses par jour (plus de 400 mg de caféine), la caféine peut favoriser les maux de tête. Ou du thé vert, infusé moins de 3 minutes pour garder ses propriétés.