Des solutions naturelles pour prévenir les crises de sinusite

0
2223

La sinusite est souvent très douloureuse. Nous vous proposons des solutions naturelles pour éviter les crises et passer un hiver avec le nez débouché.

La tête prise dans un étau, le nez bouché, les yeux qui larmoient et parfois même des douleurs dentaires : pas de doute, vous souffrez d’une sinusite.

La sinusite, c’est quoi exactement ?

Nous avons des cavités osseuses au-dessus des yeux (les sinus frontaux), en-dessous des yeux (les sinus maxillaires), entre les yeux (les sinus ethmoïdes) et au-dessus des fosses nasales (les sinus sphénoïdes).

Les sinus communiquent tous avec les fosses nasales, par lesquelles s’écoule normalement le mucus produit dans les sinus. Une infection des sinus entraîne une inflammation de la muqueuse qui les tapisse. Cette muqueuse enfle alors, empêchant le mucus de s’évacuer correctement, ce qui provoque les douleurs caractéristiques de la sinusite.

Il existe plusieurs origines à la sinusite : les rhinites infectieuses (virales ou bactériennes) et les rhinites allergiques sont les principales causes de sinusites.

Toutefois, d’autres origines peuvent entraîner des crises de sinusites récidivantes : des malformations de la paroi osseuse, des problèmes génétiques…

La plupart des sinusites guérissent en une dizaine de jours, avec ou sans antibiotiques. Pourtant, chez certaines personnes, les crises se répètent et la maladie devient chronique. Fatalité ? Non, si l’on agit suffisamment en amont, il est possible d’éviter la plupart des sinusites !

Comment éviter les crises de sinusite ?

En évitant les rhumes

Etant donné que les rhinites sont les principales causes de sinusites, les prévenir reste le meilleur moyen d’éviter les crises.

En pratique :

  • Pour les rhinites allergiques, il est important de prendre quotidiennement son traitement anti-allergique : la prise en charge correcte de l’allergie réduit considérablement la fréquence des crises de sinusites.
  • Pour les rhinites infectieuses, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires pour stimuler les défenses immunitaires durant l’hiver : gelée royale, extrait de pépins de pamplemousse, sérum de Yersin en homéopathie, huiles essentielles de Ravintsara et de Niaouli ou encore gélules d’échinacée en phytothérapie.
  • Les pulvérisations d’eau de mer sont également très efficaces en prévention des rhumes.

Bien se soigner quand le nez coule

On ne peut pas toujours éviter le rhume, mais dès que le nez commence à couler ou à se boucher, il est indispensable de faire rapidement et souvent des lavages de la muqueuse pour éviter que la rhinite ne se termine en sinusite.

En pratique, on utilise :

  • des dosettes de sérum physiologiques,
  • des sprays d’eau thermale qui ont souvent des vertus anti-inflammatoires,
  • des sprays d’eau de mer,
  • du sérum hypertonique (salé à plus de 9g/l) qui a l’avantage de mieux lutter contre l’œdème.

DIY : vous pouvez vous préparer votre propre sérum physiologique en mettant 9 g de sel (en sachant qu’une cuillère à café rase pèse 5 g) dans un litre d’eau peu minéralisée. Pour le lavage, on utilise une simple seringue.

Attention aux produits anti-rhume (Actifed® Rhume, Dolirhume®…) qui ont plutôt tendance à augmenter les risques de sinusite. Certes, leurs effets vasoconstricteurs donnent l’impression de mieux respirer, mais, en réalité, ils dessèchent la muqueuse, ce qui favorise la pénétration tissulaire des microbes et donc le risque de surinfections.

Décongestionner avec des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés mucolytiques qui permettent au mucus de mieux s’écouler.

En pratique :

  • L’Eucalyptus radié est l’huile essentielle de choix dans les problèmes de sinusite : mucolytique, anti-inflammatoire, antivirale, expectorante. Une seule goutte par jour suffit, à mettre sur un sucre ou une cuillère de miel.
  • Le Pin sylvestre possède également des propriétés antiseptique et décongestionnante, ainsi qu’une action antibactérienne, mucolytique et expectorante. On prend une goutte 2 à 3 fois par jour, à mettre sur un sucre ou une cuillère de miel.

Que faire en cas de malformation des parois nasales ?

Dans ce cas, il n’y a guère de miracle, on est souvent obligé de se faire opérer pour se débarrasser définitivement des crises de sinusites récidivantes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here