Réduire son stress pour mieux maîtriser son cholestérol

894

Dès 45 ans, surveiller de près son taux de cholestérol s’impose. On adopte donc un mode de vie sain grâce à une alimentation équilibrée et des méthodes naturelles pour vivre plus zen.

Dans la lutte contre le cholestérol, manger équilibré est fondamental. La consommation quotidienne de 1,5 à 2,4 g de stérols végétaux peut réduire le cholestérol de 7 à 10% en 2 à 3 semaines. L’apport de deux portions de Becel ProActiv par jour (= 4 tartines) permet déjà de réduire considérablement le taux de cholestérol. Et trois portions par jour (6 tartines) apportent la quantité optimale de stérols végétaux, à savoir 2 à 2,5 g.

Une bonne hygiène de vie globale passe également par un contrôle du stress dont nous sommes toutes et tous victimes à un moment ou l’autre. Notre société de la performance et de la vitesse n’aide pas à vivre zen, il est vrai. Gérer sa vie professionnelle et sa vie de famille en parallèle demeure un défi quotidien. Le stress survient lorsqu’on se sent dépassé par les événements et qu’on ne parvient pas à gérer la situation. Notre corps réagit alors en fabriquant de l’adrénaline et du cortisol, deux hormones qui impliquent la production de cholestérol. L’organisme tente alors de réparer les dégâts en fabriquant plus d’énergie. Mais le cortisol déclenche aussi la sécrétion d’insuline, elle-même responsable de la production de sucre. Si la situation se prolonge, le terrain est donc très néfaste pour la santé du coeur.

Nous réagissons tous de manière différente aux stimuli stressants. Les symptômes les plus fréquents étant les troubles du sommeil, de l’appétit, les difficultés de concentration, l’anxiété, l’irritabilité, les maux de tête… Mais il n’est pas toujours évident d’identifier les causes véritables qui font monter la tension en nous, jusqu’à la faire déborder. Pour prendre conscience des situations les plus stressantes, pourquoi ne pas tenir un journal et y noter son ressenti ? Il sera plus aisé alors de mettre en place des techniques simples aux bons moments pour y faire face.

loading...

Les remèdes au stress

Le stress se dissipe souvent avec l’exercice physique, qui nettoie la tête, permet de faire le vide. Après du vélo ou un sport qui nécessite de la concentration, on peut réfléchir de façon plus posée qu’avant. Pendant l’automne, les jours sont plus courts mais les forêts se parent de couleurs dorées, véritables bénédictions pour les yeux. Profiter du week-end pour aller y marcher en famille, c’est allier bien-être physique et psychologique, combler son besoin de relation avec ceux que l’on aime tout en faisant le plein de lumière et de sérotonine, l’hormone du bonheur. Les techniques de relaxation comme le yoga et le tai chi peuvent aussi soulager les symptômes de stress émotionnel et physique en nous permettant de nous recentrer sur notre corps et notre respiration.

Pour mieux harmoniser sa vie privée et son travail, mieux vaut planifier les tâches à accomplir en fonction de leur urgence et de leur importance. Une bonne organisation est le meilleur remède au stress. Voir sa vie de façon positive joue également un rôle primordial, quelle que soit la pression du moment. Se prendre, malgré tout, des temps de pause pour se faire du bien (un massage, un ciné, un resto,…) contribue encore à relativiser les choses. Plus que tout, parler avec sa famille, ses amis, passer du temps avec eux et s’ouvrir à eux, permet de dédramatiser les problèmes et de prendre du recul. Les béquilles telles que la cigarette, l’alcool et la caféine, donnent l’impression de soulager mais elles ne font qu’aggraver la situation sur le long terme. Donc autant essayer de s’en passer.

Abaisser durablement son taux de cholestérol est donc une question non seulement d’alimentation, d’hygiène de vie, de santé mais aussi d’équilibre émotionnel, de bien-être corps-esprit.

loading...