Les meilleurs antioxydants

1086

Les meilleurs antioxydants : Nous vivons plus vieux, vivons-nous mieux ? Voilà la bonne question. Les maladies dégénératives sont en plein boom ces dernières années, la recherche avance, mais la prévention sera toujours meilleure que la guérison ! L’hygiène alimentaire peut être un facteur majeur du vieillissement de nos cellules et de nos organes. Alors mangeons mieux pour mieux vieillir ! Voici quelques antioxydants qui vous donneront plus de forme et de tonus dans le présent et dans le futur.

Faites le plein de fruits antioxydants

Certains fruits et fruits secs sont vos alliés pour lutter contre le vieillissement cellulaire ou l’oxydation. Les baies d’açaï, les noix de pécan, les noisettes, les pruneaux secs, le raisin rouge, la mûre, les myrtilles, la fraise, les pommes, mais aussi la prune violette, la grenade, l’orange ou le kiwi. Consommez à chaque saison les fruits (de qualité biologique de préférence) qui lui correspondent pour un meilleur effet. Faites plus souvent des salades de fruits frais saupoudrées de fruits secs pour éduquer le palais de vos enfants.

Qu’est-ce que l’oxydation cellulaire et comment ça marche ?

Ce sont les nombreuses pollutions atmosphériques, les ondes électromagnétiques, les traces de pesticides, d’hormones ou d’antibiotiques dans notre alimentation mais aussi le tabac, le sucre et d’autres substances qui fatiguent l’organisme et accélèrent le processus d’oxydation cellulaire.

Ce sont des petits soldats qui font la guerre au quotidien à nos cellules et à notre défense immunitaire. Ils les fragilisent donc et émergent ainsi toutes ces maladies qu’on dit de l’époque.

Un autre facteur de risque probable s’ajoute pour augmenter la prévalence des maladies émergentes : une origine bactérienne. C’est en tout cas ce qu’affirme le Pr Montagnier ou le Dr Horowitz, spécialiste américain de la maladie de Lyme. Il s’agirait « d’infections froides » générées par diverses bactéries générant de l’oxydation cellulaire et fragilisant d’autant plus l’organisme.

En tête de file, c’est le stress, dit oxydatif justement, qui a l’effet le plus ravageur. Autrement dit dans des conditions ordinaires l’organisme sait mettre en place les défenses immunitaires qu’il faut pour contrer tout danger. C’est uniquement en cas de stress que l’intelligence innée du corps est bloquée. En plus de la gestion du stress, aujourd’hui on sait l’importance d’une alimentation riche en fruits et légumes, notamment à haute teneur en antioxydants, dans le renforcement de la défense immunitaire.

La Papaye fermentée : Une mine d’antioxydants

La papaye est un fruit exotique doux, parfumé et juteux, une grande source de vitamines, d’enzymes, d’oligoéléments et d’antioxydants à l’état frais. Après une fermentation contrôlée, sa teneur en antioxydants explose. Préventive et curative, la papaye fermentée est un trésor d’antioxydants. Elle est très conseillée pour le traitement des affections de l’hiver : toux, grippe, rhume ou angine sont souvent d’origine virale et ne nécessitent pas d’antibiotiques. Les vertus de la papaye fermentée vont bien au-delà, elle prévient des maladies dégénératives comme Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques ou cancer. Précieux remède naturel également pour préserver la peau face aux diverses pollutions, tabac ou dégâts liés au stress. La papaye fermentée est disponible sous forme de comprimés ou de gélules.

Les jus de légumes crus

Pour consommer des légumes avec des quantités suffisantes, une solution simple consiste à préparer des jus de légumes crus. Des extracteurs de jus permettent d’obtenir un liquide homogène d’une belle texture en très peu de temps. Vous pouvez épicer ces jus avec les épices de votre choix ajouter de l’eau pour faire de plus grandes quantités à boire l’après midi par exemple, etc. Les légumes colorés comme les choux, les épinards, l’artichaut, la betterave, ou les carottes donneront aux jus une belle couleur. Ils sont en plus à potentiel antioxydant élevé. N’oubliez pas les haricots rouges, l’artichaut (cuit), le brocoli ou le poivron rouge. Ce dernier est peu consommé en occident mais très bienfaisant sur le plan de la santé, il a des vertus cardiovasculaires puissantes aussi.

N’oubliez pas le chocolat !

Un dessert gourmand mais aussi un des meilleurs antioxydants est le chocolat. Son action antioxydante est due aux flavonoïdes. Les flavonoïdes sont des composés organiques d’origine végétale responsables de la coloration de nombreuses plantes. On leur connaît plusieurs propriétés pharmacologiques anti-tumorales, anti-virales, anti-inflammatoires ou anti-allergiques. Le chocolat doit être sans lait et riche en cacao pour préserver toutes ses vertus. Le chocolat artisanal est meilleur que le chocolat industriel dans la plupart des cas, le chocolat cru (fèves non grillées) est apprécié par certains et pas par d’autres. L’essentiel est de consommer du chocolat de bonne qualité et pas de la pâte industrielle plus riche en sucre qu’en chocolat.

Recette de tisane spéciale détox

La phytothérapie est toujours votre alliée pour nettoyer votre corps des déchets qui vont accélérer l’oxydation cellulaire. Mélangez 50 g d’artichaut (feuilles), fumeterre (sommités fleuries), grande bardane (racines), pissenlit (feuilles), saponaire (sommités). Ajoutez 4 cuillères à soupe du mélange par litre d’eau, faites bouillir pendant 3 min, laissez infuser 10 min. Essayez de boire cette quantité dans la journée et sur une durée d’un mois.

Mettez le paquet sur les épices anti oxydantes !

Thym, romarin ou clous de girofle, des doses quotidiennes ajoutées à vos repas peuvent changer considérablement votre métabolisme. Une cuisine épicée est en effet une cuisine santé. Le romarin est un stimulant hépatique puissant, c’est l’ami de votre foie. Indiqué précisément pour les problèmes et infections respiratoires, il ralentit l’oxydation cellulaire. Le thym est lui, très recommandé pour les problèmes digestifs et les maux de l’estomac. Il soigne aussi les infections de la gorge et des bronches. C’est un allié considérable de vos défenses immunitaires notamment en hiver. Il lutte efficacement contre les radicaux libres et le vieillissement cellulaire. Le girofle aussi est un antioxydant des plus puissants. En plus d’être antiseptique et anesthésiant local, en plus de soulager les douleurs dentaires, le girofle est anti-inflammatoire et soulage donc les rhumatismes comme les douleurs musculaires.

L’épice reine de l’antioxydation reste la cannelle : Une cuillère à café de cannelle est l’équivalent d’un verre de jus de raisin en termes de puissance anti oxydante. Comment oublier le curcuma, l’épice anti-cancer par excellence, active notamment grâce à la curcumine. Elle est indiquée en cas d’inflammation aiguë, elle a des propriétés anti-tumorales, cardio-protectrices, neuro-protectrices et antalgiques.

Quel ORAC avez-vous ?

L’ORAC est une nouvelle mesure (un ratio) qui permet de mesurer le potentiel antioxydant global des aliments. Il s’exprime en unités pour 100grammes de l’aliment en question.  Plus l’indice est élevé, plus le potentiel antioxydant de l’aliment est grand. Sachez enfin qu’il est recommandé de consommer entre 3000 et 5000 unités ORAC par jour.