Le desmodium : une herbe qui ressuscite le foie

1299

Réveils difficiles, teint pâle, regard éteint, fatigue visuelle, lourdeur digestive, manque d’énergie… on imagine que c’est peut-être parce qu’on manque de magnésium ou tout simplement parce que c’est l’hiver et que l’on a moins d’entrain… Mais il se pourrait bien que ce soit aussi parce que notre foie est « encrassé ».

Notre foie, un organe digne d’une grande entreprise

Notre foie est une usine de production, de transformation, une plateforme logistique, un centre administratif, et une station d’épuration ! Certaines de ses fonctions ne se reposent jamais (la science lui connaît jusqu’à 800 fonctions).

Mais, retenons surtout ses 3 fonctions essentielles :

  • l’assimilation des sucres, des protéines et des graisses ;
  • la synthèse des protéines à partir des acides aminés, du cholestérol et des sels biliaires qui constituent la bile indispensable à l’absorption des graisses ;
  • la détoxification de notre organisme : le foie essaie, tant qu’il n’est pas saturé, de débarrasser notre corps des diverses toxines absorbées par voie orale que ce soit par une mauvaise alimentation (ou des excès de table) mais aussi par les médicaments qu’il transforme en composés non toxiques. Il assure, avec les reins, l’élimination des déchets produits par notre métabolisme.

Quand le foie commence à saturer, par un trop plein de toxines et de déchets à éliminer, il n’arrive plus à assumer correctement ses fonctions et c’est alors qu’apparaissent de la fatigue, un teint terne, une digestion difficile…

loading...

Un autre symptôme peut également être caractéristique d’un foie saturé : le réveil nocturne au beau milieu de la nuit.

En effet, le corps humain suit un rythme biologique d’environ 24 heures pendant lesquelles l’énergie circule d’un organe à un autre. Entre 23h et 1h du matin, l’énergie domine dans la vésicule biliaire, puis elle passe dans le foie où elle agit jusqu’aux alentours de 3h. Un réveil nocturne répété dans cette tranche horaire traduit le plus souvent un engorgement du foie.

Plutôt que de recourir à des somnifères qui n’apporteraient qu’une réponse symptomatique, ces insomnies vous annoncent qu’il est temps de faire un drainage hépatique.

Et pour aider le foie à se nettoyer et à se régénérer, rien de tel que le desmodium, une plante qui s’avère un allié naturel exceptionnel.

Le desmodium : une herbe qui ressuscite le foie

Pour régénérer un foie fatigué, il existe un remède hépatique suprême, le desmodium, une plante dans ce domaine supérieure à toute autre.

Le desmodium (Desmodium adscendens) est une autre plante assez répandue sur le continent africain (du Sénégal au Congo, en passant par la Côte d’Ivoire). Cette plante vivace, qui s’enroule autour des palmiers ou des cacaoyers d’Afrique équatoriale, est traditionnellement utilisée par les guérisseurs.

Le desmodium a été introduit en France dans les années 1970 par le docteur Pierre Tubéry et son épouse Anne-Marie Tubéry qui avaient observé, lors de leurs séjours au Cameroun, que cette plante était utilisée par les guérisseurs pour diverses affections hépatiques, dont l’hépatite virale. Ils décidèrent donc de ramener le desmodium en France afin d’étudier plus sérieusement ses vertus thérapeutiques.

Ils découvrirent alors les propriétés, sans équivalent (même en médicaments), du desmodium. Ils constatèrent d’abord que la majorité des personnes souffrant d’hépatite virale aiguë traitées à l’aide du desmodium guérissaient. Leur taux de transaminases baissait significativement et, dans plus de deux tiers des cas, leur état clinique s’améliorait de manière rapide et visible : les symptômes (jaunisse, perte d’appétit, fatigue) disparaissaient en 1 à 2 semaines.

Les chercheurs parvinrent non seulement à montrer la régénération du foie, mais également à montrer le bénéfice que pouvaient tirer les patients sous traitements chimiothérapiques. En effet, le desmodium est capable de prévenir efficacement les effets secondaires de la chimiothérapie et aide ainsi à mieux la supporter. En commençant une cure de desmodium la veille de la chimiothérapie et en la poursuivant dans les jours qui suivent, les nausées sont atténuées et la récupération devient plus rapide.

Le desmodium s’avère donc une solution quasi-miraculeuse pour restaurer des foies très abîmés, des états que les médecins jugent le plus souvent irréversibles.

Où trouver du desmodium et comment l’utiliser ?

Il est maintenant facile de se procurer cette plante en France sous forme de complément alimentaire.

En tout premier lieu, faites attention aux contrefaçons ! Il existe 34 variétés différentes de desmodium, et seul le Desmodium adscendens a fait ses preuves.

La solution la plus sûre est de s’approvisionner chez un herboriste qui pourra vous fournir la plante sèche. Il suffit alors de se préparer des décoctions en faisant bouillir 10 g de plante sèche (tiges et feuilles) dans un demi-litre d’eau pendant 15 minutes, puis de filtrer.

Il vous reste ensuite à consommer cette préparation dans la journée et à poursuivre ce même régime pendant plusieurs jours jusqu’à disparitions des symptômes…

On peut également se procurer du desmodium en gélules (Arkogélules, Superdiet®…). Mais attention ! Cette plante est un puissant remède et par conséquent, dangereuse à l’excès. On se rend malade à prendre trop de desmodium trop longtemps. Vertiges, perte du goût, fatigue… Songez-y et ne dépassez surtout pas les posologies indiquées.

Si vous sentez que votre foie n’est vraiment, mais vraiment pas en forme, alors adoptez la forme liquide qui sera encore plus efficace que les décoctions ou les gélules.

Vous pouvez, par exemple, vous procurer de l’Ergydesmodium (Nutergia®) en flacon ou encore des ampoules de desmodium (Santarome®, Fitoform®…).

Un nouveau produit (Quantasmodium®), du laboratoire PhytoQuant, apparu au début de cette année, est à prendre en compte pour sa concentration en principes actifs (vitexine et isovitexine), sa facilité d’utilisation et son goût (non amer).

En effet, sa méthode de fabrication permet d’obtenir un produit 10 fois plus concentré en moyenne que les autres produits.

Par ailleurs, son goût est plutôt agréable (ce qui n’est pas toujours le cas) grâce à l’ajout de glycérine.

Sa présentation, quant à elle, est très pratique car on trouve ce produit sous forme de petits flacons de 50 ml, très facile à emporter partout avec soi.

loading...