La césarienne augmente les risques pour la santé

1185

Les accouchements par césarienne ont un impact sur la santé des mères et des enfants.

Les accouchements par césarienne sont associés à une diminution du risque d’incontinence urinaire et de prolapsus pelvien, mais à un risque accru de fausse couche lors de futures grossesses, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue en ligne PLoS Medicine. Ils nuisent aussi à la santé de l’enfant.

loading...

Les chercheurs de l’Université d’Edimbourg au Royaume-Uni ont réalisé une méta-analyse de 79 études (29 928 274 participants au total) sur les risques et avantages à long terme associés à la césarienne.

Les résultats ont montré que comparativement aux accouchements par voies naturelles, les accouchements par césarienne étaient associés à une diminution du risque d’incontinence urinaire et de prolapsus pelvien (descente d’organes). Mais, les enfants accouchés par césarienne présentaient un risque accru d’asthme jusqu’à 12 ans et d’obésité jusqu’à 5 ans. La grossesse après l’accouchement par césarienne était associée à un risque accru de fausse couche (2 060/19 106 antécédents de césarienne contre 12 663 132 266 accouchements par voie basse).

Étant donné que les résultats étaient principalement fondés sur des données d’observation, la causalité ne peut être déduite et les résultats doivent être interprétés avec prudence.

« Cette information devrait aider à éclairer les discussions sur le mode d’accouchement, et peut faciliter la planification avec une décision partagée », a expliqué Sarah Stock du Centre de santé reproductive du CRM à l’Université d’Edimbourg.