Guide pour comprendre et traiter le trouble anxieux généralisé

988

Être inquiet est une réponse utile et normale aux défis et aux dangers de la vie. Le trouble anxieux généralisé est plus grave, mais il peut être traité. Voici ce que vous devez savoir.

Pour 1,5 million de Canadiens, des épisodes occasionnels d’anxiété se transforment en jours, semaines et mois d’angoisse. C’est ce qu’on appelle le trouble anxieux généralisé.

Introduction rapide au trouble anxieux généralisé

Au fil des millénaires, le corps humain a été conditionné à répondre rapidement aux menaces par la peur et l’anxiété.

  • Cette réaction, appelée «réponse combat-fuite» permet au corps de dépasser, d’être plus futé ou de battre tout adversaire en vue.

Dans les faits, quand vous êtes modérément anxieux, votre capacité à effectuer tout ceci est grandement améliorée . C’est pourquoi tant de personnes pensent qu’ils sont plus performants quand ils sont en situation de stress.

  • Lorsque vous souffrez du trouble anxieux généralisé, votre corps ne parvient pas à éteindre cette réponse lorsque la menace a disparu.
  • Au lieu de cela, elle traite les événements quotidiens de la vie comme des dangers.
  • Rien que de penser à une facture qui va arriver et votre cœur s’emballe.
  • Vous transpirez et vous êtes très inquiets à l’idée d’entrer dans une salle pleine d’étrangers.
  • Et parfois, vos sentiments d’anxiété sont juste en flottement libre, sans cause apparente.
  • Votre profil de cerveau commence à ressembler à celui d’une personne vivant dans une zone de guerre, avec des produits chimiques appelés neurotransmetteurs et un composé appelé acide gamma-aminobutyrique (GABA) tout détraqué.
  • Des accès d’anxiété mal à propos peuvent durer de quelques minutes à plusieurs années.

Reconnaître les symptômes

Les symptômes classiques d’anxiété généralisée sont des mauvais sentiments persistants et des pensées indésirables, des douleurs thoraciques, une incapacité à se concentrer correctement, de l’irritabilité, des tremblements, la bouche sèche et des bouffées de chaleur ou des frissons.

  • Les études sur des jumeaux ont montré que dans un tiers des cas, l’anxiété généralisée a des causes génétiques. Si l’un de vos parents en souffre, vous êtes plus susceptibles de développer aussi des symptômes.
  • Le reste du temps, le trouble anxieux généralisé provient de comportements acquis. En général, il commence à apparaître entre 20 et 35 ans.

Des façons saines de traiter le trouble anxieux généralisé

  • Consulter un psychothérapeute pour trouver la racine du problème.
  • Des médicaments à action rapide pour vous calmer jusqu’à ce que les antidépresseurs agissent.
  • Des changements de style de vie, de la méditation à l’alimentation et l’exercice, peuvent vous aider à faire face à votre anxiété sur une base quotidienne.

Prenez le contrôle de l’anxiété généralisée

Respirez profondément. Assis ou couché avec un oreiller en bas du dos.

  • Respirez lentement et profondément afin que votre estomac ressorte.
  • Dites le mot «relaxe» à vous-même juste avant d’expirer.
  • Expirez lentement, en laissant votre estomac se rentrer.
  • Répétez jusqu’à ce que vous soyez calme.

Vous vaincrez. Gardez cette pensée à l’esprit.

  • Pour la plupart des personnes, le trouble anxieux généralisé peut être réprimé en quelques mois avec un traitement approprié.

Faites attention à votre santé générale. Beaucoup de personnes souffrant de trouble anxieux peuvent développer un état dépressif qui peut être traité efficacement.

  • L’anxiété chronique a également été liée à l’hypertension artérielle et un risque accru de crises cardiaques.
  • Faites un contrôle complet pour être certain que vous êtes que votre traitement est adapté.

Trouvez un soutien local

Regardez en ligne pour trouver votre groupe provincial de soutien de l’anxiété.

Ne laissez pas l’anxiété vous submerger. Prenez le contrôle du trouble anxieux généralisé en suivant ce guide et en cherchant un soutien local qui peut offrir un traitement efficace.