Comment passer de bonnes fêtes sans prendre de poids ?

1237

Noël approche et au lieu de vous réjouir en pensant aux bons petits plats que vous allez pouvoir déguster, vous imaginez déjà leurs effets sur votre tour de taille. Comment limiter les dégâts ?

Pas de régime avant les fêtes

Tout d’abord, il faut éviter de faire un régime en prévision des fêtes. Continuez à manger équilibré, sans vous priver et sans excès, à consommer les aliments dont votre corps a l’habitude. En effet, si le corps se retrouve privé d’une catégorie d’aliments, il se mettra à “stocker” dès qu’il en aura la possibilité.

loading...

En ce qui concerne les fêtes, ne culpabilisez pas ! Ce sont des festivités, réjouissez-vous, profitez-en. Une tablée est un moment convivial à partager avec vos proches. Ne focalisez pas sur ce qui sera dans votre assiette, l’environnement est important aussi. Vous sentir coupable jouera sur vos émotions et vous risquez de vous jeter sur la nourriture pour les calmer. Profiter de la fête rassasiera vos émotions positives et la nourriture ne viendra alors pas combler un manque.

Se prendre en charge

Cependant, si vous êtes la personne en charge du menu, vous pouvez orienter celui-ci en choisissant des aliments qui ont de grandes qualités, sont succulents et apportent beaucoup de bienfaits.

Pensez aux poissons, crustacés, fruits de mer. Prévoyez légumes verts en accompagnement. Servez les sauces à part, pour pouvoir les éviter. N’oubliez pas les fruits en desserts. Si vous préférez de la viande, orientez-vous vers une viande maigre.

Une astuce : pour votre dessert, si vous devez prévoir un gâteau, une bûche, … ne prenez pas celui auquel vous savez qu’il vous est impossible de résister.

Mais peut-être n’êtes-vous pas responsable des repas et pâlissez-vous déjà à l’annonce du menu ?

La meilleure solution est d’en profiter tout en se prenant en charge. Evitez de vous jeter sur les apéritifs et la nourriture. Le plaisir se trouve dans le goût. Prenez le temps de savourer, goûtez à tout mais en petites ou moyennes quantités. Vider le plat de chips n’apporte rien de plus ! Pour les plats de résistance, usez du même principe. Essayez de vous servir vous-même, cela vous permettra d’adapter les parts à votre appétit et de limiter les quantités. En dessert, privilégiez toujours les fruits. Si vous n’avez plus faim, rien ne vous oblige à prendre un dessert, d’ailleurs.

Ecouter son corps

Dans la mesure du possible, après un repas de fête, faites un repas plus frugal. Reposez-vous également le plus possible et reprenez des forces ailleurs que dans la nourriture. Prévoyez entre les repas des activités grâce auxquelles vous pourrez vous dépenser avec plaisir : promenades, jogging, natation, jeux avec les enfants, activités de loisirs.

Les fêtes en famille sont souvent aussi une source de tensions. Pour vous calmer, évitez de vous jeter sur les chocolats, allez plutôt vous défouler en bougeant, en prenant l’air ou en vous créant un espace de tranquillité.

soupe diététique

Interdire aux kilos de s’installer

Si, malgré tout, les agapes vous ont fait prendre un peu de poids, ne le laissez pas s’installer. Agissez immédiatement, cela vous permettra de le perdre rapidement et en douceur.

Cette fois, il est possible de mettre votre corps à la diète, sans le priver outre mesure, d’autant qu’après la nourriture riche dont vous venez de profiter, vous aurez certainement l’envie d’aliments diététiques, plus légers et plus simples. Profitez-en mais pensez aux vitamines. Les soupes d’hiver et les tisanes peuvent être vos grandes alliées dans cette démarche.

N’oubliez pas de prendre le temps de tout savourer et d’écouter les messages de votre corps, plutôt que les recommandations parfois contradictoires : il est votre meilleur conseiller en ce qui le concerne.