Aliments du bonheur : quels sont les aliments qui nous rendent heureux

1929

Vous vous sentez un peu tendue et stressée avec l’hiver qui n’en finit pas ? C’est tout à fait normal : le manque d’ensoleillement entraîne une diminution de la production de sérotonine, l’hormone régulatrice de l’humeur, nous rendant moins stable au niveau émotionnel, plus sujets aux épisodes dépressifs, à l’agacement et aux fringales. Mais savez-vous que certains aliments ont un effet d’antidépresseurs naturels ?Bien sur que oui car ils agissent sur notre cerveau et influencent nos humeurs. Et si la joie de vivre commençait dans l’assiette ? En quatre saisons, voici quelques aliments du bonheur.

Aliments du bonheur

loading...

Aliments du bonheur : Les poissons gras

Les poissons gras comme le saumon ou le maquereau sont riches en oméga 3, des acides gras essentiels qui jouent un rôle important dans le fonctionnement du cerveau et dans la régulation de l’humeur. De plus, une portion de saumon couvre 75% de vos besoins en sélénium, reconnu bénéfique en cas d’irritabilité.

Aliments du bonheur : Les graines et et oléagineux

Véritables mines de magnésium et d’acides gras nécessaires au bon fonctionnement de notre système cardio-vasculaire, les oléagineux sont  à inclure dans votre alimentation, notamment les noix, les amandes et les graines de lin. Riches en vitamine B6, elles sont également sources de fibres et de tyrosine, boosteur des neurotransmetteurs. La vitamine B aide à produire de la sérotonine, autrement appelée « hormone du bonheur » et contribuent donc à calmer les sautes d’humeur, l’anxiété et la dépression.

Aliments du bonheur : Les épinards

Les épinards contiennent la précieuse vitamine B9, aussi appelée acide folique, nécessaire pour maintenir un bon niveau de sérotonine dans le cerveau. Une portion d’épinards apporte plus de 50% des apports nutritionnels recommandés par jour en acide folique. Si vous n’aimez pas ça, rassurez-vous, on trouve également la vitamine B9 dans les asperges et les brocolis.

Aliments du bonheur : Les céréales complètes

Les féculents sont réconfortants grâce à l’insuline libérée lors de la consommation de glucides. C’est pourquoi en hiver, on ressent plus souvent le besoin de manger des bons plats de pâtes en sauce ou des gratins de pommes de terre. Mais attention, pensez à les choisir plutôt complexes et non raffinée (riz brun, blé complet, avoine, lentilles) qui aideront en plus à garder un taux de sucre dans le sang stable, ce qui signifie plus d’énergie tout au long de la journée et moins de sautes d’humeur.

A lire aussi : 5 Astuces Pour Être Plus Heureux 

Aliments du bonheur : Le chocolat

Tous ceux qui aiment faire fondre un carré de chocolat lentement dans leur bouche seront d’accord : le chocolat a des vertues sur la santé mentale ! Plus sérieusement, le cacao contient des phényléthylamines, des neurotransmetteurs qui libèrent des endorphines dans le cerveau, ce qui provoque une sensation de bien-être. Son goût sucré stimule également les centres du plaisir du cerveau, tandis que la théobromine, cousine de la caféine, redonne un petit coup de fouet. Il est en revanche recommandé de privilégier le chocolat noir pour profiter pleinement de ses bienfaits sans culpabiliser.

Aliments du bonheur : La dinde

La dinde, en plus de favoriser la sieste après-repas bien connues pendant la période des fêtes de Noël, possède des propriétés réconfortantes et relaxantes. Et pour cause ! Elle contient du tryptophane, un acide aminé converti par le corps en sérotonine, et précurseur de l’hormone du sommeil, la mélatonine. A noter qu’on trouve aussi cet acide aminé dans le thon, le poulet et le soja.

A lire aussi : Calcium, Vitamine D Et Silicium :Pour Des Os Plus Solides

Aliments du bonheur : Les bananes

Les bananes sont riches en potassium, un électrolyte qui aide à diminuer la pression artérielle. Utile donc si vous vous sentez un peu tendu(e) ! D’autres aliments riches en potassium sont les avocats, les haricots secs, le maïs et les pommes de terre. Mais l’avantage de la banane est aussi le réconfort sensoriel qu’elle procure, l’homme ayant une prédilection naturelle pour les nourritures sucrées et crémeuses.

Pour profiter de tous ces bienfaits et rester en pleine forme tout l’hiver, aussi bien au niveau mental que physique, nous vous conseillons également de rester actif le plus possible, de rire et de favoriser les activités en plein air, tout cela favorisant la synthèse de la sérotonine. De plus, il a été dernièrement prouvé que la méditation et les exercices de respiration et de pleine conscience procurent des effet calmants très efficaces en période de crise. A tester lors de votre prochain trajet en métro, ou quand vous faites la queue au supermarché !